FULL CONTACT AGEN
muay thai | kickboxing | full contact


Vous êtes ici : / / CHAMPIONNAT DU MONDE ISKA

CHAMPIONNAT DU MONDE ISKA

< Retour

CHAMPIONNAT DU MONDE ISKA
Youssef RHABI, vétéran moins de 81 kg light contact, s'est trouvé face à un espagnol en 1/4 de finale. Il salut son adversaire suite au combat où le stress de sa première participation à un tel tournoi lui "coupe" les jambes. A préciser cependant, la belle prestation qu'il a proposé à un public de tout pays.



Tony VECCHIATO se trouve face à un Hollandais, Mehmet Kadir ALTUNDAG et finit par se soumettre en 1/4 de finale. Rapidement mené aux points, il court derrière le score. Tony redouble d'efforts et de vitalité mais laisse alors plus d'ouverture à son adversaire. Belle prestation tout de même pour un des membres incontournable de l'équipe nationale ISKA de semi contact.



Romain CLIQUE, en full contact light moins de 45kg, commence son tournoi en 1/4 de finale où il affronte l'Espagnol Ismaël GARCIA. Romain prend facilement le dessus dès le premier round, son adversaire abandonnant à la fin de celui-ci. Il se retrouve donc en 1/2 finale face à l'allemand Jonas SCHECHER, un adversaire frappant relativement fort. N'étant pas sanctionné par l'arbitre, Romain fait de même. Mais Romain, par sa précision, touche durement son adversaire par un coup de pied au visage, une action prohibée en light contact. Son adversaire se replie à la minute de repos, et est examiné par le docteur. Aucun incident physique, même léger n'a été relevé mais Jonas refuse de reprendre le combat. Romain ce hisse donc pour sa troisième finale mondiale en deux semaines! Opposé au polonais Powel GONTARZ, Romain s'impose et fait la différence par sa vitesse et ses balayages répétés, envoyant son adversaire au tapis à plusieurs reprises. Le combat intense et âprement disputé se ponctue par la victoire agenaise... un quatrième titre mondial pour le petit champion à seulement 15 ans! Déclaré champion du monde de light contact ISKA, il compte désormais 76 combats pour 65 victoires à son palmarès et retrouve un titre mondial ISKA deux ans après celui gagné en République Tchèque, belle continuité.



William SAIDI en Oriental rules (K-1 rules) et en thaïboxing (les coups de coudes sont défendus à la différence du muay thaï) termine médaille de bronze en s'inclinant face à Bartosz BOTWINA (Pologne) en demi finale. Il perd les deux premiers rounds (suite à un mauvais échauffement, organisation tacite du tournoi), mais domine amplement son adversaire dans la troisième reprise. Cela n'a pas suffit, à deux rounds contre un, William est vaincu.

C'est en finale du championnat du monde de thaïboxing qu'il retrouve ce même adversaire dans un combat sans protection aux jambes. Ayant du mal à cadrer Bartosz dans la première reprise, mais se servant de tout son savoir, il ne cesse de prendre sont adversaire en corps à corps. Il le projette et le fatigue. Cette tactique paye puisque dans le troisième round, devant un adversaire bien plus fatigué, il lâche ses frappes et son anglaise, ce qui lui permet d'acquérir le titre mondial. William est donc déclaré à l'unanimité des juges, champion du monde ISKA de thaïboxing chez les 63,500kg.

< Retour

Derniers articles