FULL CONTACT AGEN
muay thai | kickboxing | full contact


Vous êtes ici : / / WILLIAM SAIDI SEDUIT L'ANGLETERRE

WILLIAM SAIDI SEDUIT L'ANGLETERRE

< Retour

WILLIAM SAIDI SEDUIT L'ANGLETERRE
William VARNIER et William SAIDI, se sont vu proposer un beau challenge, celui de combattre Rob STEVENS le champion d'Angleterre professionnel de full contact, à domicile! Sachant que William n'a qu'un seul combat semi-professionnel à son actif, et qu'il est plus spécialiste de la boxe thaïlandaise et du kickboxing que du full contact, la tâche s'avérait lourde.

William VARNIER, qui connait bien le potentiel de son combattant, a tout de même accepté le combat malgré la différence de niveau "sur le papier". Effectivement, Rob est professionnel depuis 2007 et est champion d'Europe amateur et champion d'Angleterre professionnel en full contact.
Départ donc pour Birmingham (Angleterre) le vendredi 18 février. Samedi soir, lors d'un galas dans une petite salle pleine à craquer, après plusieurs combat en full contact, kickboxing et combat libre, le combat principal de la soirée arrive, William contre Rob. Le combat commence, voilà William sur le ring pour 6 rounds de 2 minutes.

Dés la première reprise, William touche durement son adversaire au menton avec un direct du bras arrière qui a failli abréger le combat. Mais Rob est fidèle à la réputation des Anglais, il ne fait rien paraître et se fait sauver par le gong! Touché dans son amour-propre, l'anglais devant son public revient à la seconde reprise, très remonté. William, sur ces appuis pour frapper le plus fort possible, est déstabilisé par les balayages de son adversaire, et perd cette seconde reprise. Même scénario dans la troisième.
Dans la quatrième, il corrige alors ce défaut de placement du pied, et revient ragaillardi dans ce combat. Mais en Angleterre, un combattant doit mettre huit coups de pieds en un round pour espérer le gagner (six en France) or William n'en a mis que sept.
Dans la cinquième reprise l'anglais accuse le coup, car, même si William a des points de retard, il a beaucoup travaillé lors des rounds précédents. Le combat change alors de mains et Rob va subir les frappes dures de William, qui le maintient dans les cordes. Les poings, les pieds, tout le panel du full contact y passe!
La sixième reprise est similaire à la cinquième, William touche son adversaire au corps qui tiendra le coup jusqu'à la fin!

William a passé le test des Anglais, malgré une défaite (qui n'est au final qu'anecdotique, tant il est difficile de gagner à l'étranger). William Saidi, semi professionnel, a fait jeux égal avec le champion d'Angleterre qui lui, tient le titre professionnel. Rob reconnaitra à la fin du combat avoir eu très peur dans la première reprise, William étant l'un des adversaire qui lui aura fait le plus mal. Très fair play, beaucoup de personnes du public sont venu féliciter notre champion français pour la qualité de sa prestation. William a séduit les Anglais, et de retour en France, se voit déjà offrir une proposition de combat pour le mois de Mars. Il retournera donc avec son coach William Varnier, en Angleterre, face à Steven COOK, lui aussi boxeur professionnel.

William confirme son niveau après une carrière amateur bien remplie, de plusieurs titres nationaux, d'un titre européen en kickboxing et de deux couronnes mondiales en boxe thaïlandaise. Il rentre par la grande porte dans le monde professionnel. Âgé seulement de 19 ans, la boxe promet un grand avenir à William!

< Retour

Derniers articles